Désir de fraises

Déclencheur de passion ou simple pulsion, le désir inspire ...

13 juin 2010

Qui est qui ?

Tout le monde connaît ce fameux jeu de société, avec ses personnages inoubliables, les moustachus, les chauves ... Bon, rien à voir ... mais on me dit que mes loulous ne se ressemblent pas ... je suis moyennement d'accord.

Alors à vous de jouer : où est Valentin, où est Maxence. Et spéciale dédicace à Millou pour les tenues, on les a rentabilisées ;))

200720102007 2010

Posté par noemiemel à 22:37 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

20 mai 2010

L'important c'est pas la chute, c'est l'atterrissage

jeudi 20 mai 2010 - 20h

les enfants ont mangé, ils sont en pyj, Monsieur rentre tout juste du boulot. Je me dis que d'içi 15 minutes je vais pouvoir m'assoir sur la terrasse avec un apéro pour profiter des quelques rayons de soleil d'une fin de journée marathon ... bien mérité l'apéro !

Oui, l'apéro, on en était là. Exactement là, à 20h05 à peu près. Monsieur, dans un élan de serviabilité, décide de servir cet apéro. Les verres sortis, à moitié servis, il ne manque que le coca. Ah !! le coca. Boisson chimique, archi sucrée, hypra collante. Oui celle-là, la vraie boisson, pas un semblant d'imitation de sous-marque, le COCA COLA. Le frigo s'ouvre, sa main attrape la bouteille de coca toute neuve, ... et là, un film ... LE film ...

" C'est l'histoire d'un homme d'un soda
qui tombe d'un immeuble de 50 étages d'un frigo de 1 mètre 10
Au fur et à mesure de sa chute,
pour se rassurer, il se répète:

"Jusqu'ici, tout va bien."
"Jusqu'ici, tout va bien."
"Jusqu'ici, tout va bien."

Mais l'important, c'est pas la chute.
C'est l'atterrissage...
"

Vous aurez reconnu le film "La Haine" ... ouais bah la HAINE, on va l'avoir, et rapidemment ... la bouteille ne fait pas que tomber, elle explose littéralement, en haut,en bas,à droite,à gauche, ne laissant de chance à aucun mur, aucun meuble. Esquivant de justesse Maxence dans son transat, et Valentin réfugié dans les toilettes. De la cuisine, à la salle à manger, à l'entrée, la trajectoire est parfaite, l'inondation est totale, la bouteille est vidée.

Moi aussi je suis vidée. Ce matin je me suis levée à l'aube, j'ai porté les enfants "chez leur nounou respective dans leur ville respective", je suis allée bosser, j'ai déjeuné sur le pouce, je suis allée rechercher les enfants "chez leur nounou respective dans leur ville respective", je les ai fait mangé, je les ai déshabillé, je les ai mis en pyj, j'ai fait les 20000 calins de fin de journée, j'y avais le droit à mon apéro pourtant ?!!!!? Bah non, à la place j'ai frotté, rincé, lessivé... les murs, le sol, la table, les chaises, mon sac ....

20h55 : j'ai couché les gosses, je bois mon apéro, et je me dis que quand même, il faut bien le dire, je suis tout simplement EXCEPTIONNELLE !!!

ps > tout commentaire sur cette dernière phrase est formellement prohibé

Posté par noemiemel à 21:14 - Et blah blah blah, et blah blah blah - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2010

Halte au cambouis

Bah oui, quand on a un petit monstre de 2 ans et demi, que sa voiture est sale (mais qu'est-ce qu'attend Monsieur pour la laver ????), ça arrive forcément de bon matin : le joli pull beige fait office de peau de chamois sur la carosserie brillante de cambouis, et là, CATASTROPHE ! Ca y est le pull est foutu, et en plus je viens moi aussi de ruiner mon dernier petit gilet tout beige aussi ... Je déteste les matins comme ça... Enfin jusqu'ici. Car à partir de maintenant, je prendrai les choses avec légèreté. Bon ok, c'est un peu la galère quand on est sur le point de partir et qu'il faut changer tout le monde, mais à part ce "détail" de timing, je saurais qu'à présent, I HAVE THE SOLUTION. Bon, c'est pas moi qui l'ai inventée, d'accord, mais ça n'empêche que c'est tellement génial que je suis obligée, en tant que bonne ménagère que je suis, de partager ...

Je vous vois venir avec votre air renfrogné, genre "quel remède galère elle va nous sortir??". Bah non. Il suffit juste d'avoir du beurre, et du liquide vaisselle et le tour est joué. Ouais ouais. On tartine généreusement la tâche de cambouis avec du beurre, on attend que le gras imprègne bien la tâche (pendant ce temps là on peut se faire les ongles par exemple...). Et hop, un petit coup de liquide vaisselle sur le beurre, on frotte (à peine, je vous rappelle vous venez de vous faire les ongles, donc pas le moment de ruiner votre vernis!). Et ... Tâche disparue! Et avec un peu de chance vous aurez le droit à un claquant "trop forte maman". C'est bon ça d'être l'héroïne de son fils ...

Posté par noemiemel à 13:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2010

Family Pong

La relève est assurée ...

2010   2010   20102010

Posté par noemiemel à 12:22 - Ma bulle - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2010

rHOOO

2010      20102010      2010

Posté par noemiemel à 19:59 - Ma bulle - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 avril 2010

Mes aventures - Mésaventures

Je ne m'étais pas encore autorisée de sortie "en solo" en semaine depuis l'arrivée de Maxence, exceptée un spectacle prévu de longue date avec mes copines... Voilà chose faite hier soir, avec un petit dîner au resto. Je pars donc à 19h30 laissant seuls mes 3 hommes avec le poisson dans le four, et toutes les instructions qui vont bien. Tout s'annonce bien, tout se passe bien. A minuit et demie, le ventre rempli et l'esprit léger, je rentre dans ma campagne, sans encombre, par la forêt, pressée de retrouver mon lit avant le prochain réveil de 4h30 pour un bib nocturne.

Me voilà garée, me voilà devant ma porte d'entrée. Me voilà sous la pluie, me voilà devant ma porte d'entrée. Me voilà fatiguée, me voilà devant ma porte d'entrée. Me voilà désespérée, me voilà devant ma porte d'entrée. Me voilà rendue à l'évidence, me voilà devant ma porte d'entrée : la porte est fermée, les clés sont restées dans la serrure à l'intérieur, je suis coincée devant chez moi, à 00h30 un mercredi soir.

Rapide tour de méninges : je fais quoi ??? 1ère idée : le téléphone évidemment ! Portable sur répondeur, fixe qui ne sonne pas. Aucun espoir. 2ème idée : faire du bruit et LE réveiller. La chambre côté forêt inatteignable, la porte d'entrée trop loin de l'oreiller pour espérer quelconque effet. Je tente le "jeté de caillou" sur la fenêtre de Valentin : inutile c'est un garçon, quand il dort, il dort. Seule le voisine entrouve son volet pour voir ce qu'il se passe et repart se coucher. Se coucher, la chance! Seule solution pour rentrer chez moi : escalader le talus près du parking en talons et jean blanc, pénétrer la forêt noire dépourvue de toute lueur, monter sur le toit des bâtiments sans passer au travers des tôles, sauter 1m80 sans se tordre la cheville, et ouvrir la porte de derrière en espérant que comme d'hab elle n'ait pas été fermée... Motivée ok, camicase sûrement pas !! J'ai choisi l'appel à un ami, en l'occurence mon frangin, pour terminer après un bon quart d'heure interminable de route en pleine campagne, au chaud dans un lit, en attendant l'effet boule de neige : Maxence a faim, Maxence pleure, Monsieur se lève, Monsieur voit qu'il est seul dans son lit, Monsieur consulte son portable, Monsieur me rappelle, et je rentre chez moi, enfin chez moi. Il est 4h30 quand je retrouve ma couette...

Posté par noemiemel à 10:01 - Et blah blah blah, et blah blah blah - Commentaires [5] - Permalien [#]

25 mars 2010

Top Chef bourguifontain 2010

Bah oui, il n'y a pas qu'à M6 qu'il y a des Top Chefs, à Fontaine le Bourg aussi : j'ai nommé Top Chef bourguifontain 2010 : FAR.

Capable de servir une superbe assiette poisson pané Findus / riz basmati / sauce barbecue, version grand restaurant ... eh ouais !!

2010

Posté par noemiemel à 21:03 - Cuisine - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

15 mars 2010

Inios Open, ou le tournoi des champions

Il fallait absolument que je parle de ce fameux tournoi qui s'immisce dans ma vie tous les mercredis soir (mercredi, journée des enfants, je le rappelle !)

Inios Open ? KESAKO ??? Définition : Inios, surnom donné à François-Alexandre Richard, célèbre joueur de ping-pong dans les années 2010. Inioserie, désigne une bourde maladroite à la Inios. Inios Open : tournoi hebdomadaire de ping-pong de garage créé et organisé à l'initiative de son maître.

Voilà pour le principe de base. Passons maintenant au déroulé de l'Inios Open.

20h : Arrivée des champions. Au nombre de 5 en général, ils arborent tous la tenue officielle de l'hiver, à savoir baskets, polaire ou doudoune, bonnet, écharpe, gants.

20h à 21h : Echauffement des champions. A base de cacahuètes, saucisson, pizzas, nuggets ou autre entremets frits et gras, l'hydratation de base reste la bière, précédée d'un petit 'pétif pour réchauffer les corps engourdis du début de semaine. Quelques échanges tout de même pour certains avec l'étoile montante du ping-pong bourguifontain en section junior, j'ai nommé : Super Valou.

21h : Entrée des champions dans le stade. Petit endroit cosy, dépourvu de chauffage, les champions font leurs premiers échanges à la lueur du néon. Puis les matchs commencent, les champions entrent dans le vif de la compétition, concentration optimale, la tension est à son maximum, les effets rebondissent de toute part de la table, les corps se chauffent, le spectacle est là !!!

00h : Fin officielle du tournoi. Les champions sont épuisés, leurs corps imbibés de bière et de nicotine, la victoire heureuse pour certains, la défaite malheureuse pour d'autres, mais ils l'ont fait! Oui, une fois de plus, ils ont participé au mythique Inios Open du mercredi soir, et c'est bien là le principal ...

Posté par noemiemel à 12:02 - Et blah blah blah, et blah blah blah - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mars 2010

Bonne fête MamieS

FETE_DES_MAMIES_003

Posté par noemiemel à 16:49 - Ma bulle - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

05 février 2010

crop mignon ma trapule !

A 2 ans et 4 mois, quand on s'appelle Valentin, on fait (enfin) de vrais efforts pour répéter un maximum de mots

Ce qui est drôle c'est quand tous les C sont impossibles à prononcer et qu'ils sont remplacés par des T, ce qui donne :

"un tâlin maman" (= un câlin maman), ou encore "toutou maman" (=coucou maman)

Mais ce qui est encore plus drôle, c'est quand un vilain mot prononcé par papa au volant est mal compris et déformé :

"et ton clignotant Co**ard !??!!!" , est répété par Valentin "tinotant tannard" (=clignotant cannard)

rhoo c'est mignon ....

un petit ps : papa attention au volant, il y a pleins de cannards qui ne savent pas conduire !!!!

Posté par noemiemel à 20:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,